Contexte institutionnel

Un projet qui a vu le jour grace aux fonds europeens

Le Pass est né de la volonté conjointe de l'Europe et de la Région wallonne (Direction Générale des Technologies et de la Recherche) de doter la Wallonie d’un grand équipement de diffusion de la culture scientifique. Le choix du Hainaut et de la région du Borinage, éligibles aux fonds "Objectif 1", n'était pas seulement d’opportunité : il importait d'inventer un équipement nouveau de culture scientifique et technique dans une région où le fossé risquait de se creuser davantage qu'ailleurs encore entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas.

Le Pass a ouvert ses portes en mai 2000 et a accueilli depuis plus d'un million de visiteurs.

C'est aujourd’hui une société coopérative à responsabilité limitée et à finalité sociale (SCRLS), dont le fonctionnement est assuré par des fonds propres et par une subvention de la Région wallonne, dans sa volonté de contribuer à la diffusion de la culture scientifique et technique.

Des projets ponctuels bénéficient en outre de l’appui des fonds européens Interreg, réservés aux régions transfrontalières.

Diffuser la culture scientifique et technique

La mission principale du Pass est d’aider à comprendre comment le monde change, notamment à travers l’évolution des sciences et des technologies.
Cette mission de diffusion de la culture scientifique s’adresse à différentes catégories de publics :

  • le public scolaire
  • les publics jeunes
  • les publics individuel et familial
  • les entreprises et les milieux professionnels.

Parallèlement, le Pass a pour mission d’encourager les synergies entre les différents acteurs concernés par la diffusion de la culture scientifique et technique en Wallonie.